L’académie américaine d’otorhinolaryngologie estime que 8 personnes sur 10 souffrent de septum nasal dévié, cause fréquente de gêne respiratoire. Dans la plupart des cas, le septum dévié est mineur et imperceptible. Dans d’autres, il peut entraîner des difficultés plus sévères telles que les ronflements et l’apnée du sommeil. Comment se forme une déviation de la cloison nasale et comment la rhinopolastie dite fonctionnelle (ou septoplastie) peut-elle y remédier ?

Causes des gênes respiratoires et ronflements

La déviation du septum nasal peut être une malformation congénitale ou provoquée par un choc au niveau du nez. L’affaissement de la valve nasale ou la présence de polypes dans le nez peuvent aussi causer des difficultés pour respirer. Le recours à la rhinoplastie peut s’avérer utile.

rhinoplastie esthétique ou fonctionnelle ?

Les chirurgiens distinguent 2 types de rhinoplastie :

– la rhinoplastie cosmétique qui corrige l’aspect esthétique du nez comme les bosses ou le nez « crochu »,
– la rhinoplastie fonctionnelle ou septoplastie, qui améliore la fonction respiratoire du nez.

Il y a 2 types d’intervention chirurgicale :

– l’approche fermée qui consiste à faire de petites incisions à l’intérieur de la cavité nasale,
– l’approche ouverte, avec des incisions pratiquées sous le nez ou entre les narines, qui permet d’avoir une vision très précise sur l’ensemble des éléments du nez, comme les cartilages ou l’os.

Durant l’opération de septoplastie, le chirurgien esthétique redresse le cartilage nasal déformé à l’aide de petits instruments .

Logiciel de chirurgie esthétique pour simuler une rhinoplastie

Pour aider le patient à prendre sa décision avant une rhinoplastie ou une septoplastie, le chirurgien peut lui montrer un aperçu du résultat sur ordinateur. La simulation se fait sur un logiciel de chirurgie esthétique . Il s’agit d’une simulation informatique , qui permet d’affiner le projet . Elle ne reflète pas le résultat final , mais elle peut donner une idée du type de résultat que l’on peut obtenir.

Source : Breathe Easier With Rhinoplasty

Publié le 02/07/2013 par le (dernière mise à jour le 27/02/2019)