Statistiques mondiales sur la chirurgie esthetique et plastique : que pratique un chirurgien esthetique ?

Des statistiques fiables sur la chirurgie esthetique et plastique sont désormais disponibles.

« L’ISAPS Biennal Global Survey » révèle les tendances dans les opérations de chirurgie esthetique et le classement sur le plan géographique. Les actes de medecine esthetique réalisés par les chirurgiens plasticiens sont désormais plus fréquents que les interventions de chirurgie esthetique.

L’ISAPS (International Society of Aesthetic Plastic Surgery) est une référence mondiale en matière de chirurgie plastique.

Une étude a été menée durant un an sur les plasticiens et les chirurgies plastiques dans les 25 régions et pays les plus importants en 2009.

Cette étude (Sondage biennal mondial de l’ISAPS) donne pour la première fois des données fiables sur la chirurgie plastique et la chirurgie esthetique à l’échelle internationale.

Le sondage mondial de l’ISAPS a révélé un nouveau classement des pays dans lesquels sont pratiqué le plus d’interventions chirurgicales, non chirurgicales et enfin esthétiques.

Malgré le fait que les Etats-Unis soient toujours en tête de ce classement, des pays que l’on n’attendait pas dans le domaine de la chirurgie plastique sont en train de devenir des acteurs importants dans ce domaine.

Ainsi les cinq premiers pays que l’on retrouve dans ce classement sont : les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, l’Inde et le Mexique. La France, quant à elle, se trouve en 14ème position, derrière l’Italie et devant le Canada.

Durant les 10 dernières années, l’augmentation mammaire était la chirurgie esthetique la plus couramment utilisée. Le sondage mondial de l’ISAPS révèle que cela s’est modifié. Désormais, la liposuccion est tête (18,8% des interventions), suivie de l’augmentation mammaire (17 % des interventions) et de la blépharoplastie (avec 13,5 %). On trouve ensuite la rhinoplastie (9,4 % des interventions) et enfin l’abdominoplastie (7,3 % des interventions), la popularité des interventions variant dans les 5 premiers pays du classement.

Mais la France ne fait pas exception et la liposuccion y est également en tête des opérations de chirurgie plastique avec 28 272 interventions, suivie de l’augmentation mammaire avec 21 186 opérations réalisées.

En ce qui concerne les interventions non chirurgicales les plus populaires, nous trouvons les injections de botox (32,7 %), puis les injections d’acide hyaluronique (20,1 %) et l’épilation au laser (13,1%).

Ici encore, nous pouvons retrouver des données semblables en France. En effet, l’injection de Botox est la procédure de médecine esthétique la plus demandée avec 51 829 injections. Elle est suivie par les injections d’acide hyaluronique qui représentent 41 681 actes de médecine esthetique.

Le sondage de l’ISAPS a aussi permis de connaître le nombre de chirurgiens plasticiens diplômés qui exerceraient. Ainsi le nombre de chirurgiens esthetiques dans le monde serait d’environ 30 000. Le nombre total d’opérations de chirurgie plastique quant à lui serait estimé à 8 millions et demi par an et le nombre d’actes de médecine esthétique à près de 9 millions par an.

Ces chiffres ne tiennent pas compte des interventions réalisées par des chirurgiens autres que des chirurgiens plasticiens et qui ne sont pas qualifiés pour réaliser des intervention de chirurgie esthetique.

Actualité extraite du blog du Dr Louafi, Chirurgien esthétique à Paris.

Publié le 08/12/2010 par le (dernière mise à jour le 08/03/2017)