L’augmentation mammaire par implants est aujourd’hui l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus effectuées. Cette méthode permet d’augmenter le volume de la poitrine de manière tout à fait naturelle, efficace et durable.

Si les implants peuvent rester en place de nombreuses années, leur durée de vie n’est toutefois pas nécessairement infinie, et un suivi régulier est indispensable pour vérifier leur état et assurer le bien-être de la patiente.

Qu’est-ce qu’un implant mammaire ?

Un implant mammaire est une prothèse qui permet d’augmenter le volume des seins ou de les remodeler suite à un traumatisme ou une opération, comme une mastectomie notamment. Il se compose d’une enveloppe externe souple qui contient un gel de remplissage (à base de silicone dans la plupart des cas) dans le but de donner à la poitrine la forme souhaitée en fonction de la morphologie et des attentes de la patiente.

La pose de prothèses mammaires se fait dans le cadre d’une intervention de chirurgie esthétique du sein et requiert donc tout le savoir-faire d’un chirurgien esthétique expérimenté. De même, dans le but de garantir la sécurité et le confort des patientes, les implants sont soumis à des contrôles très stricts de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) et doivent respecter des normes sanitaires très précises.

Quelle est la durée de vie des prothèses mammaires ?

L’ANSM estime que la durée de vie moyenne d’un implant mammaire est d’environ 10 ans. Elle se base pour cela sur des données statistiques concernant le taux de rupture des prothèses mammaires. Celui-ci est de 1 % au cours des 10 premières années et augmente après cette période pour atteindre 10 à 30 %.

Il s’agit toutefois d’une estimation et la durée de vie des implants dépend très largement de la réaction de l’organisme propre à chaque patiente. En l’absence de fuite du gel de remplissage ou de coque (rejet de l’implant par l’organisme), la prothèse peut rester en place beaucoup plus longtemps, voire à vie.

Comment vérifier l’état de ses implants mammaires ?

Un suivi régulier par un chirurgien esthétique est impératif pour vérifier l’état des implants mammaires et garantir la sécurité et le confort de la patiente. Ces contrôles médicaux permettent de s’assurer qu’il n’y a pas d’anomalie et de détecter les éventuels signes cliniques pouvant révéler un problème (rupture de l’implant, fuite du gel de remplissage, formation d’une coque dure autour de l’implant, etc.)

Au cours des 10 premières années, il est recommandé d’effectuer une séance de contrôle tous les ans. En cas de constat d’une anomalie (modification de consistance d’une prothèse, apparition de ganglions dans le creux axillaire, etc.), une mammographie ou une échographie mammaire est préconisée. Après les 10 premières années, cette consultation annuelle est systématiquement complétée par une échographie mammaire afin de s’assurer de l’état des implants.

Quand changer ses prothèses mammaires ?

Comme les prothèses mammaires sont dans la plupart des cas garanties pour une durée de 10 ans, la patiente peut demander leur remplacement dès la fin de ce délai. Le suivi rigoureux du chirurgien esthétique permet toutefois d’augmenter la durée de vie des implants et il n’est donc pas nécessaire de remplacer une prothèse mammaire en bon état et bien tolérée par l’organisme.

Il est ainsi impératif de remplacer des implants défectueux dès que l’anomalie est détectée, mais un chirurgien esthétique ne changera jamais des prothèses en bon état. Un changement de prothèses mammaires peut également être motivé par une demande explicite de la patiente, dans le cadre d’une modification du volume souhaité par exemple.

Publié le 21/02/2022 par le (dernière mise à jour le 03/08/2022)