Avec l’âge, le métabolisme cellulaire ralentit et le corps subit plus durement les effets du temps qui passe. De plus, même en parvenant à pratiquer une activité physique régulière, des amas graisseux peuvent toujours se former de manière localisée.

C’est pourquoi la chirurgie esthétique propose des solutions comme la liposuccion pour permettre aux patients qui le souhaitent de retrouver une silhouette fine et harmonieuse. Si cette intervention est très communément pratiquée et présente des risques extrêmement faibles, ils ne sont toutefois pas nuls et il convient d’observer un certain nombre d’indications post-opératoires.

Qu’est-ce qu’une liposuccion ?

La liposuccion, ou lipoaspiration, est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus couramment pratiquées en France. Il s’agit d’une technique d’affinement de la silhouette permettant de traiter les amas graisseux localisés.

L’opération peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, en fonction de l’ampleur de la zone à traiter. Grâce à de fines incisions (de 3 à 4 mm) au niveau de la zone ciblée, le chirurgien insère des micro-canules dans les tissus adipeux. C’est elles qui permettent de retirer les amas graisseux localisés en procédant par aspiration. Une fois la graisse retirée, il recoud les incisions avec du fil résorbable.

La silhouette est ainsi affinée et retrouve des courbes plus harmonieuses et esthétiques. La technique de la liposuccion permet d’offrir des résultats tout à fait durables, voire permanents, à condition de parvenir à maintenir un poids stable.

En effet, les adipocytes éliminés n’ont pas la capacité de se reformer. Il est toutefois à noter que la lipoaspiration est bien une technique d’affinement de la silhouette et non d’amaigrissement généralisé. Elle est indiquée chez les personnes proches de leur poids de forme qui ne parviennent pas à se débarrasser de leurs derniers kilos superflus au moyen du sport et d’une alimentation saine. La liposuccion permet ainsi de traiter les amas graisseux localisés au niveau :

  • Du double menton et du cou,
  • Des bras,
  • Des hanches,
  • Du ventre,
  • Des fesses,
  • Des cuisses,
  • Des genoux,
  • Des mollets.

Quelles sont les complications possibles suite à une liposuccion ?

Comme toute intervention chirurgicale, la liposuccion comporte des suites post-opératoires. Certaines sont bénignes et s’estompent naturellement au bout de quelques jours. C’est le cas des ecchymoses et des œdèmes qui peuvent apparaître, ainsi que de la sensation d’engourdissement ou des légères douleurs qui peuvent survenir au niveau de la zone traitée.

D’autres, plus rares et plus graves, sont en général liées à l’anesthésie générale. Une mauvaise réaction de l’organisme peut en effet entraîner une phlébite ou une embolie pulmonaire, des infections ou des lésions nerveuses. Ces complications demeurent exceptionnelles et les soins préconisés par le chirurgien après l’intervention permettent de les prévenir dans l’immense majorité des cas.

Quels sont les soins recommandés après une liposuccion ?

Afin d’éviter d’être confronté aux complications évoquées plus haut, il convient de respecter un certain nombre de consignes après l’opération.

Tout d’abord, il s’agit de veiller à bien désinfecter les cicatrices et à appliquer une crème cicatrisante durant les trois mois qui suivent votre sortie de l’hôpital.

Un vêtement de contention vous sera également prescrit et il faudra le porter jour et nuit pendant au minimum un mois après l’intervention. Ce point est absolument essentiel pour que la convalescence se passe le mieux possible.

Puis, à partir d’environ deux semaines à un mois, lorsque les parties du corps traitées seront moins douloureuses, il est possible d’effectuer des massages afin d’assouplir la zone et favoriser le drainage lymphatique permettant d’éliminer les toxines.

Quoi qu’il en soit, votre chirurgien assurera un suivi régulier et des visites de contrôle lui permettront de s’assurer que votre cicatrisation se passe correctement.

Publié le 24/03/2022 par le (dernière mise à jour le 03/08/2022)