En cherchant des informations sur les injections de Botox, vous avez probablement trouvé que ce soin anti-âge vise à estomper les rides déjà bien installées. Pourtant, aux États-Unis, de plus en plus d’adultes optent pour cette intervention non-chirurgicale avant 30 ans, voire même 25 ans. Comme le rapporte la chaîne de TV américaine CBS, ces jeunes patient(e)s ne cherchent pas à effacer les rides mais à les stopper avant qu’elles ne soient visibles.

Du Botox pour prévenir l’apparition des premières rides

Natalie a 24 ans. Elle fait des injections de Botox depuis l’âge de 22 ans. Interviewée par CBS, elle explique pourquoi elle a choisi de recourir aux injections anti-ride : « J’aime avoir une belle peau. Cela me donne confiance en moi, alors pourquoi pas ? Je pense que le Botox va ralentir les effets du vieillissement quand ma peau va vraiment commencer à se relâcher avec l’âge ».

Les jeunes hommes se mettent aussi au Botox

Il n’y a pas que les femmes qui cherchent à préserver la jeunesse de leur visage. Les hommes trentenaires aussi. Blake, par exemple, 27 ans, déclare qu’il s’inquiétait pour ses rides du front. Il trouve qu’elles font paraître plus âgé et fatigué. Il a donc opté pour une intervention au Botox afin d’atténuer ses rides d’expression.

Des injections de Botox plus espacées

Les médecins s’accordent à dire que les cosmétiques injectables comme le Botox retardent la formation des rides. Selon les spécialistes de la chirurgie plastique, le Botox bloque certains muscles responsables de l’apparition des rides. Les patients qui commencent à se faire injecter du Botox jeunes auront donc besoin d’interventions moins fréquentes. Tandis qu’un patient à la peau plus mâture devra renouveler les injections tous les 6 mois environ.

Source : Is Botox just for the middle aged ?(surgery.org)

Publié le 19/01/2013 par le (dernière mise à jour le 27/02/2019)