Botox aisselles

Traitement de l'hyperhidrose : Botox pour les aisselles | Paris | Dr Louafi

Botox aisselles

La toxine botulique, plus connue sous le nom de Botox, est avant tout utilisée pour le traitement des rides d’expression dans le domaine de la médecine esthétique. Pourtant, sa capacité à diminuer les contractions des muscles a bien d’autres utilités. Le botox peut aussi traiter l’hyperhidrose (la transpiration excessive). Ses injections sont particuli!rement efficaces au niveau des aisselles.

D’où vient la transpiration excessive ?

Le corps est couvert de glandes sudoripares. Elles produisent la transpiration lorsque la température corporelle a besoin d’être régulée, c’est-à-dire quand le corps dépasse les 37 degrés Celsius. Alors le cerveau demande aux glandes de refroidir le corps. Ces dernières transforment l’eau en vapeur et produisent de la sueur.

Lorsque la sudation est en excès, on souffre d’hyperhidrose qui concerne une personne sur cent. Le phénomène a des conséquences importantes sur le moral d’un patient et sur son quotidien, notamment dans la sphère sociale.

Quelles sont les causes d’une transpiration excessive des aisselles ?

Les glandes sudoripares, responsables de la transpiration, sont parfois trop stimulées. Hyper-sollicitées, elles deviennent donc hyperactives : le corps transpire en abondance dans des zones bien particulières comme au niveau des aisselles.

Parfois, la transpiration excessive n’a pas de cause particulière ou définie. Cependant plusieurs phénomènes peuvent expliquer l’hyperhidrose :

  • Une hérédité de l’hypersudation est suggérée par plusieurs études : il semblerait que 25 % des personnes atteintes ont souvent des antécédents familiaux d’hyperhidrose.
  • Certains médicaments notamment certains antidépresseurs sont susceptibles de provoquer une hypersudation.
  • La grossesse provoque un dérèglement hormonal chez la femme. Cela cause une dilatation des vaisseaux sanguins qui provoque une sensation de chaleur qui déclenche la transpiration.
  • La préménopause implique des changements dans les niveaux d’œstrogènes qui ont une influence directe sur la température du corps.
  • L’hyperthyroïdie peut aussi expliquer une transpiration excessive. La suractivité de la glande thyroïde peut entraîner une augmentation de la température interne.
  • La transpiration excessive est aussi une conséquence courante du stress et de l’anxiété.
  • L’hyperhidrose est souvent le signe pour les personnes souffrant de diabète que leur taux de glycémie dans le sang est en baisse.
  • Lorsque la transpiration excessive est ponctuelle ou passagère, elle peut être liée à un malaise vagal, un infarctus ou d’une inflammation.
  • Aussi, une forte émotion, une activité physique intense ou la consommation de nourriture épicée peuvent faire transpirer davantage.
  • Enfin, certaines pathologies ou troubles favorisent l’hyper sudation comme l’obésité ou la maladie de Parkinson.

Comment savoir si je souffre d’hyperhidrose ?

On parle de transpiration excessive quand la production de transpiration dépasse les dix grammes pour 5 minutes. Le phénomène n’a pas de graves conséquences sur la santé physique mais a un impact très important dans la vie sociale ou dans la sphère professionnelle.

Le symptôme principal de l’hyperhidrose est une transpiration excessive aux pieds, aux paumes des mains, aux aisselles, au visage et sur le cuir chevelu. Le volume de transpiration sécrété peut mouiller un vêtement.

Certaines personnes sont plus touchées par l’hyperhidrose que les autres :

  • Les personnes obèses
  • Les personnes originaires de l’Asie du Sud-Est

Vous pouvez consulter un dermatologue si vous avez un doute.

Comment lutter contre la transpiration des aisselles avec du Botox chez le Docteur Louafi ?

Le traitement par injections de Botox dans les aisselles est une solution assez simple pour remédier temporairement à un phénomène de sudation excessive.
Chez le Dr Adel Louafi, une séance d’injection de Botox pour lutter contre la transpiration excessive des aisselles dure seulement une quinzaine de minutes.

Une crème est appliquée avant la séance pour rendre la procédure indolore.
La zone axillaire est désinfectée méticuleusement. La zone est quadrillée.

Le Dr Louafi injecte à l’aide d’une fine aiguille la toxine botulique dans des muscles précis afin de bloquer l’activité des glandes sudoripares.
Le résultat est optimal deux semaines après la séance et dure en moyenne six à neuf mois. Après cette période, il faut répéter le traitement par injection de Botox afin de bloquer à nouveau les glandes qui provoquent la transpiration.

Prix d’une injection de Botox aux aisselles chez le Docteur Louafi

Les prix d’une injection de Botox au niveau des aisselles est détaillé dans une devis personnalisé et contractuel remis lors d’une consultation pré-séance d’injection. En effet, le plan de traitement de l’hyperhidrose est forcément adapté au patient, sa morphologie et ses attentes.

test

Posez votre question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.