Vers l’âge de 40 ans, le contour du visage se relâche. La peau du cou et de la joue, qui jadis formait un angle net, a tendance à tomber. Lutter contre le vieillissement cutané des joues et du cou est un véritable challenge. En effet, comme les paupières, la peau du cou est particulièrement fine. Voici un panorama des différentes techniques chirurgicales pour redessiner le contour du visage.

Lifting et liposuccion du cou

Le lifting du cou s’adresse plutôt aux femmes venant d’atteindre la quarantaine et que ne sont pas encore prêtes pour le lifting du visage. Il redessine le contour du visage pour restaurer le fameux angle droit. En comparaison d’un lifting du visage, les sutures d’un lifting du cou sont plus petites et la période de cicatrisation plus courte. En cas de surplus adipeux sous le menton, une liposuccion du cou peut-être recommandée.

La chirurgie du cou au laser

Une intervention au laser consiste à diffuser des ondes hautes fréquence et ultra son pour stimuler la production de collagène du visage. Certains lasers génèrent de la chaleur qui, directement injectée dans le derme, stimule la production de collagène et d’élastine. Pour un(e) patient(e) complexé(e) par un double menton, la technologie SmartLipo peut être une solution. Ce laser « dissout » la graisse et retend la peau.

Les injections de Botox pour tonifier le contour du visage

L’injection préventive de Botox peut prévenir le relâchement cutané. En commençant vers 30 ans, cela contribue à raffermir la peau du cou et des joues, donc retarder le lifting à 50 ans.

Pour connaître la solution la mieux adaptée pour raffermir le contour de votre visage, demandez conseil à un chirurgien esthétique qualifié certifié par l’Ordre des Médecins

Sources : surgery.org

Publié le 14/03/2013 par le (dernière mise à jour le 27/02/2019)