Une opération de chirurgie esthétique n’est pas anodine. Encore faut-il être sûr de ses motivations avant de passer sous le bistouri. Voici un bref récapitulatif des mauvaises raisons qui poussent certaines personnes à se faire refaire les seins ou un lifting du visage.

Se faire opérer par revanche

Une tendance grandissante : l’intervention suite à une rupture sentimentale, pour se venger d’un(e) ex amant(e) parti(e) avec une personne plus jeune. Selon un rapport publié par CNN, 20% des patientes opérées ont divorcé récemment. Cela laisse penser que ce qui motive ces femmes est de montrer ce que leur ancien compagnon manque. Mais n’importe quel chirurgien esthétique rappellera cette évidence : l’unique raison pour laquelle on devrait subir une intervention chirurgicale devrait être son propre confort et non pour voir revenir un mari infidèle.

La chirurgie esthétique sous contrainte

Dans un couple ayant une relation saine, les partenaires se respectent mutuellement. Toutefois, si votre moitié insiste pour vous offrir une augmentation mammaire ou une liposuccion, vous n’avez pas à vous précipiter au cabinet de chirurgie esthétique le plus proche. Encore une fois, la décision d’avoir recours à une intervention de chirurgie plastique incombe au seul patient. Si l’intéressé(e) se sent contraint(e) de se faire opérer « par amour », il est peut-être temps de se poser plus simplement la question : en ai-je vraiment envie ?

Consulter un chirurgien esthétique

En cas de doute, mieux vaut demander l’avis d’un professionnel de santé qualifié. En l’occurrence un chirurgien esthétique certifié par l’Ordre des Médecins. La première consultation est souvent un moment privilégié pour peser le pour et le contre d’une intervention.

Source : The wrong reasons to get plastic surgery

Publié le 01/07/2013 par le (dernière mise à jour le 16/02/2017)