Une étude américaine (Oklahoma ) a porté sur le taux de satisfaction des patientes opérées de réduction mammaire par technique à cicatrice verticale. L’étude a porté sur 260 présentant une hypertrophie mammaire. La réduction mammaire moyenne était importante , 850 g .L’évaluation a utilisé l’échelle de Kerrigan ( de 0 à 100 ) . Un score plus élevé montre une diminution des symptômes liés à l’ hypertrophie mammaire . La moyenne avant la réduction mammaire était de 27 , et 96 après l’intervention. Les patientes étaient surtout satisfaites de l’amélioration des difficultés d’habillages et des difficultés à courir.
On peut noter que ce ne sont pas les dorsalgies qui étaient le plus améliorées dans cette étude, alors qu’il s’agit d’un des critères importants de réduction mammaire prise en charge en France.
On note aussi que le chirurgien esthétique n’a pas évalué dans cette étude le résultat esthétique et sa tenue à long terme. Sur des réductions mammaires pour hypertrophie mammaire importante , la tenue à long terme du galbe du sein est considérée généralement comme plus stable avec des cicatrices réduction mammaire en T.

Note au lecteur de ce blog : Cet article est une note technique dont la lecture est plutôt destinée aux jeunes internes en chirurgie esthétique en formation. L’enseignement des techniques de chirurgie esthétique aux internes en chirurgie a fait partie des fonctions du Dr LOUAFI , chirurgien esthétique Paris en qualité de Chef de clinique de chirurgie esthétique .

Publié le 10/12/2010 par le (dernière mise à jour le 09/11/2020)