La réduction mammaire est une intervention chirurgicale populaire, notamment outre-Atlantique. Selon une étude de l’ASAP de 2011, il se pratique une réduction pour deux augmentations mammaires aux États-Unis. Quelles sont les motivations de ces femmes demandeuses d’une plus petite poitrine ?

Poitrine douloureuse, fatigue musculaire

Une forte poitrine donne des maux de dos qui peuvent aller jusqu’à des douleurs cervicales. Une poitrine naturellement généreuse entraîne aussi une tendance naturelle à la gravité, ce qui peut s’avérer rapidement fatigant. Une réduction mammaire peut soulager ces tensions.

Retrouver confiance en soi

Avoir une forte poitrine est un atout séduction pour certaines femmes. Mais une poitrine trop présente peut aussi altérer la confiance en soi. Certaines femmes peuvent en faire un complexe : le fameux « j’aimerais que l’on me regarde dans les yeux et pas dans le blanc des seins ». Une réduction mammaire peut pallier ce déficit d’estime de soi.

Retrouver son corps après une grossesse

Suite à une grossesse avec allaitement, surtout pour une naissance gémellaire, certaines femmes sont gênées par leurs seins devenus proéminents. Faire une réduction mammaire dénote une volonté de retrouver le bien-être dans son corps.

Etre à l’aise dans son corps et ses vêtements

Une forte poitrine provoque parfois frottements, irritations et rougeurs entre ou sous les seins. Une réduction mammaire peut alors être nécessaire pour prévenir ces inconvénients cutanés. Avoir des seins imposants signifie aussi souvent devoir acheter des vêtements suffisamment larges pour couvrir et faire le tour de poitrine, en cachant la taille. Plus rare aussi, la lingerie grande taille représente un coût supplémentaire non négligeable.

Source : Bigger Isn’t Better – 6 Reasons Women Love Breast Reductions

Publié le 23/03/2013 par le (dernière mise à jour le 27/02/2019)