Un certain nombre de patientes consultent un médecin en chirurgie esthétique car elles souhaitent avoir une poitrine plus généreuse. La pose de prothèses mammaires permet de contrôler la taille du bonnet tout en offrant des résultats naturels. Il existe deux possibilités pour poser ces implants : devant ou derrière le muscle du sein. Analysons dans quels cas choisir une option plutôt qu’une autre.

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire par prothèses ?

La pose de prothèses est une intervention de chirurgie mammaire très courante en France. De nos jours, les implants sont particulièrement fiables car ils sont soumis à des contrôles qualité exigeants. De nombreuses femmes se laissent séduire par cette solution pour augmenter leur tour de poitrine.
Symbole de séduction et de féminité, les seins peuvent être source de complexes si leur taille paraît insuffisante ou leur forme peu esthétique. Une opération d’augmentation mammaire permet d’améliorer la taille et les courbes de la poitrine. Des seins galbés augmentent l’estime de soi, renforcent la féminité et aident à se sentir plus en confiance.
De nombreuses femmes passées par cette étape sont entièrement satisfaites du résultat. La pose d’implants mammaires s’avère particulièrement bénéfique dans tous les aspects de leur vie et renforce leur estime personnelle.
Au-delà de son action sur la taille du décolleté, l’augmentation mammaire permet de solutionner des problématiques connexes, par exemple corriger une asymétrie de la poitrine ou lui redonner son apparence après une grossesse, une perte de poids ou une mastectomie. La pose de prothèse améliore aussi l’apparence d’une poitrine distendue par l’âge, lui redonnant le volume et le maintien souhaités.
Lors de cette intervention, les prothèses mammaires peuvent être placées selon deux possibilités, c’est-à-dire soit devant le muscle, soit derrière le muscle. Ce choix s’effectue selon vos désirs mais aussi sur les conseils de votre médecin qui analyse en amont votre morphologie. Le Dr Louafi dispose d’une grande expérience en la matière pour vous conseiller dans ce choix.

Quels sont les avantages de la pose de prothèses mammaires devant le muscle ?

La pose de l’implant devant le muscle facilite l’intervention puisqu’on le pose au niveau de la glande mammaire, sans avoir à soulever le muscle. Ce choix rend l’opération plus rapide et souvent moins douloureuse pour la patiente. Cela permet également de corriger une ptôse mammaire modérée puisque l’implant retend légèrement la peau.
La position pré-musculaire présente un autre avantage : lors des mouvements de la patiente, l’implant ne bouge pas même si le muscle de la poitrine se contracte. Dans ce cas de figure, les implants restent parfaitement en place, y compris pendant une séance d’exercice.

Quels sont les avantages de la pose de prothèses mammaires derrière le muscle ?

La pose de l’implant derrière le muscle est souvent préconisée aux patientes minces, qui ont peu de graisse dans la poitrine. Cette position rend la prothèse moins visible, ce qui permet d’obtenir un résultat plus naturel et esthétique.
Au-delà de l’aspect visuel, l’implant est également moins perceptible au toucher en rétromusculaire. Par ailleurs, les risques de rejets sont moins élevés dans cette position.

Quels sont les inconvénients de la pose de prothèses mammaires devant le muscle ?

Il est tout à fait normal que l’organisme crée une capsule de tissu cicatriciel autour de l’implant. Cependant, il arrive que cette enveloppe devienne trop dure et se contracte autour de l’implant. C’est ce qu’on appelle les contractures capsulaires.
Lorsque celles-ci sont modérées, elles sont sans conséquences. Dans le cas de contractions sévères, le médecin doit procéder au remplacement de la prothèse.

Quels sont les inconvénients de la pose de prothèses mammaires derrière le muscle ?

Puisque cette intervention nécessite de passer derrière le muscle, les suites opératoires sont souvent plus douloureuses. La douleur s’estompe progressivement jusqu’à disparaître complètement.
Lorsque les muscles se contractent, les implants peuvent bouger légèrement en se déplaçant de haut en bas. Ce phénomène est tout à fait normal et reproduit les mouvements naturels de la poitrine. Il n’y a aucune contre-indication si la patiente pratique de l’exercice de façon modérée. Pour une pratique plus intense, cette position peut poser problème.
Par ailleurs, cette position ne corrige pas la ptôse mammaire, ce qui offre des résultats moins harmonieux dans le cas de seins légèrement tombants.

Publié le 09/11/2022 par le (dernière mise à jour le 09/11/2022)