La ptôse mammaire est le terme médical qui désigne l’affaissement de la poitrine. Ce phénomène peut survenir pour plusieurs raisons, notamment lors du vieillissement naturel. Lorsque celle-ci devient trop importante, elle peut causer des désagréments aussi bien esthétiques que physiques et psychologiques. Heureusement, il existe un acte chirurgical permettant d’y remédier : la mastopexie, ou chirurgie de cure de ptôse.

Pourquoi est-ce que j’ai les seins qui tombent ?

La ptôse mammaire est un phénomène qui survient généralement lors du vieillissement naturel de la patiente. Avec l’âge, la peau perd de son élasticité et a tendance à se détendre. Ce relâchement cutané peut alors conduire à un affaissement plus ou moins important de certaines parties du corps. La poitrine ne fait pas exception, et lorsque la ptôse devient trop importante, elle peut générer de véritables complexes pour les patientes qui en souffrent, ainsi que des gênes physiques dans la vie du quotidien.

Un volume des seins trop important par rapport au reste de la morphologie de la patiente peut également renforcer ce phénomène. En effet, sous l’effet de la gravité, plus la poitrine est lourde, plus elle est attirée vers le bas. Les seins perdent alors de leur galbe et prennent une position basse, conduisant de nombreuses femmes à vouloir y remédier grâce à la chirurgie esthétique.

Les solutions pour corriger une ptôse mammaire

Il existe différentes solutions de chirurgie esthétique permettant aux femmes qui le souhaitent de retrouver une poitrine ferme et galbée. Afin de s’adapter aux besoins de chaque patiente, le Dr Louafi propose de réaliser une réduction mammaire ou une cure de ptôse. Il est à noter que ces deux interventions ne s’excluent pas l’une l’autre mais peuvent au contraire être associées pour garantir des résultats encore plus satisfaisants.

La réduction mammaire pour corriger les seins qui tombent

La réduction mammaire est la solution la plus efficace et la plus durable pour traiter l’hypertrophie de la poitrine, c’est-à-dire un volume des seins disproportionné par rapport au reste de la morphologie de la patiente. Comme l’hypertrophie mammaire est très souvent associée à une ptôse, la réduction mammaire est généralement indiquée pour corriger une poitrine tombante.

L’opération consiste à retirer le tissu glandulaire en excès au niveau des seins au moyen de deux ou trois incisions en fonction de l’importance de l’hypertrophie. Le volume glandulaire résiduel conservé est remodelé afin de respecter l’harmonie naturelle de la silhouette de la patiente et de garantir un résultat en adéquation avec ses besoins et ses attentes.

La cure de ptôse mammaire pour rehausser les seins qui tombent

La chirurgie de correction de la ptôse mammaire est assez semblable à la technique du lifting. Il s’agit de remodeler le sein et de le remonter en retirant l’excès cutané de la zone ainsi que les éventuels surplus de cellules graisseuses.

L’intervention consiste à pratiquer deux incisions, voire trois selon l’importance de la ptôse, au niveau de la poitrine. La première se situe autour de l’aréole et la deuxième à la verticale, ou en forme de T inversé pour un affaissement très important. L’excédent cutané est ainsi retiré, ainsi que le surplus graisseux, afin de retendre la peau et remonter le sein.

Grâce au redrapage de la peau, la poitrine retrouve des formes harmonieuses et une apparence plus galbée. La cure de ptôse offre ainsi des résultats très satisfaisants et visibles dès la sortie du bloc opératoire. Les cicatrices sont assez discrètes et s’estompent progressivement avant de prendre leur aspect définitif au bout d’environ 6 mois. Vous pourrez alors profiter pleinement des bienfaits de votre opération et reprendre confiance en vous.

Publié le 28/06/2022 par le (dernière mise à jour le 03/08/2022)