Découvert en 1934 et utilisé depuis 1970, l’acide hyaluronique est devenu particulièrement tendance ces dernières années. Nombreuses sont les personnes qui y ont recours pour lutter contre les signes de vieillissement ou corriger un défaut ou un complexe.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique en médecine esthétique ?

Avec l’âge, la peau perd en élasticité et se détend, donnant cet aspect froissé, elle n’est plus aussi lisse. Avec une baisse du taux de collagène et d’acide hyaluronique, la peau perd en hydratation.

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans les couches profondes de la peau qui maintient un niveau d’eau suffisant dans notre corps. Mais avec le temps, son taux diminue dans notre organisme. Les injections permettent de retarder les effets de l’âge pour s’offrir une nouvelle jeunesse mais également gommer un défaut qui vous gênerait. Le produit utilisé est un produit dit de synthèse. Souvent pratiquées pour effacer les rides, les injections vont renforcer la barrière cutanée lui redonner une hydratation profonde plus à même de retenir l’eau présente dans votre corps.

A la différence avec la toxine botulique qui est injectée dans le muscle, l’acide hyaluronique va toucher le derme. Les injections d’acide hyaluronique sont totalement assimilées et bio dégradées dans le corps.

Néanmoins, la quantité injectée dans le corps diffère selon l’âge. Le besoin entre 25 ans et 50 ans n’est pas le même. En effet, on estime à une diminution par deux du taux d’acide hyaluronique naturellement présent dans le corps. Il faut donc reste vigilant sur la dose injectée.

Comment est utilisé l’acide hyaluronique sur les peaux jeunes ?

Sur des « peaux jeunes », et ce dès 30 ans, vous pouvez avoir recours à l’utilisation de l’acide hyaluronique pour créer une barrière à votre peau et lutter contre les agressions extérieures.

Vous pouvez aussi vous tourner vers l’acide hyaluronique de manière préventive pour retarder les premiers signes de l’âge, ou gommer de légers défauts et complexes :

  • Combler les cernes creux et les tempes
  • Repulper les lèvres
  • Redonner du volume aux pommettes / joues
  • Estomper une bosse sur le nez (rhinoplastie médicale)

Comment est utilisé l’acide hyaluronique sur les peaux matures ?

A partir de 50 ans, on assiste progressivement à un relâchement cutané et une demande plus élevée en hydratation de la part de l’organisme. Alors que sur des peaux plus jeunes, l’acide hyaluronique était notamment utilisé par souci de « volume », sur des peaux mâtures, l’objectif sera davantage de combler (les rides en particulier) ou d’atténuer des marques disgracieuses.

Avec l’âge, l’acide hyaluronique est indiqué pour plusieurs situations :

  • Effacer les rides d’expression qui donnent un air sévère
  • Corriger les cernes qui donnent un air fatigué et triste
  • Redessiner les contours du visage et de la bouche
  • Redonner de la densité à la peau devenue plus fine et sensible aux agressions extérieures

A partir de quel âge commencer les injections d’acide hyaluronique ?

Il n’y a pas d’âge pour débuter les injections d’acide hyaluronique. Néanmoins avant 20 ans, l’effet pourrait être plutôt contre-productif, car rappelons-le l’acide hyaluronique est naturellement présent dans notre organisme. Même si le vieillissement cutané peut être précoce chez certains, il n’apparaît pas nécessaire de commencer des injections trop tôt.

Cependant, c’est à partir de cet âge que vous pouvez commencer à utiliser de l’acide hyaluronique en dose minime pour effacer un complexe et par souci d’hydratation pour conserver le plus longtemps un peau souple et tonique.

Jusqu’à 30 ans, le traitement cutané à l’aide d’acide hyaluronique sera utilisé en parcimonie. Ce n’est que par la suite que les séances peuvent devenir plus récurrentes avec un dosage progressivement plus élevé.

Dans tous les cas, le résultat n’est pas définitif. Selon la zone traitée, les effets durent entre 6 et 24 mois et le produit s’élimine naturellement. Les habitudes de vie (tabac, alcool, exposition au soleil, sport, alimentation saine) peuvent aussi avoir une influence sur la durée des bienfaits de l’acide hyaluronique.

Publié le 23/12/2022 par le (dernière mise à jour le 23/12/2022)