La chirurgie esthétique corrige le volume des seins par la pose de prothèses mammaires. Aujourd’hui, le profil (ou projection) des implants et leur forme sont essentiels dans le résultat esthétique recherché. Des spécialistes américains ont voulu en savoir plus. Ils ont réalisé des tests sur les implants mammaires (remplis de gel de silicone). Leurs objectifs : déterminer les avantages et les risques potentiels des implants mammaires à haut et très haut profil. Qu’est t’il ressorti de cette étude clinique ?

Les différentes prothèses et profils pour augmenter le volume de la poitrine

Il existe des implants mammaires ronds et anatomiques. Le profil de l’implant peut être bas, modéré, haut et très haut. Selon votre morphologie et vos attentes esthétiques en matière d’augmentation mammaire (aspect naturel, aspect pigeonnant…), le chirurgien esthétique propose une forme et un profil adaptés.

Les risques des implants mammaires à haut et très haut profil

Les études cliniques menées sur les prothèses rondes et anatomiques ont servi à mesurer, sur le long terme, les risques de :

–  contracture capsulaire (durcissement de l’enveloppe de l’implant)

–  rotation de prothèse (surtout pour les prothèses anatomiques)

–  risques de 2ème intervention chirurgicale comme la mastopexie (lifting de la poitrine).

Les implants mammaires haut et très haut profil donnent de bons résultats

L’augmentation mammaire par implants en gel silicone au profil projeté et très projeté ne présente pas de risque plus important en comparaison avec les prothèses de profil bas et modéré. Ils réduiraient même les risques de contracture capsulaire.

Source : Clinical Trial Outcomes of High- and Extra High–Profile Breast Implants

Publié le 17/06/2013 par le (dernière mise à jour le 27/02/2019)